Les carnets d'une mère paumée …

(ou presque)

Tu viens jouer avec moi ?

15155161880_7bfcc04ebc_m

Depuis que j’ai des enfants « différents », je traine sur des forums de discutions de parents « différents ».

Quelle ne fut pas ma stupeur (Eh oui ! avant je vivais dans le monde des Bisounours) de voir le nombre d’enfants « différents » se faire renvoyer de leur école, de voir le nombre de parents craquer à cause de la brutalité des remarques.

Un enfant autiste a été renvoyé de l’école maternelle (maternelle…) parce qu’il avait mordu un autre enfant.

« Eh ben quoi ? il l’a mérité ! il a été violent !! » Ah oui ?! C’est la raison de son renvoi ?! Bien sûr ! Parce qu’évidemment un enfant « normal » (bouh le vilain mot !) ne mord jamais, c’est certain !! Et si par extraordinaire (!!) il mordait, serait-il renvoyé de l’école, lui aussi ?

Un autre enfant, DYS, malmené (ne surtout pas dire maltraité ! non, non, ce n’est pas de la maltraitance …) par ses camarades (camarades, hein ?), harcelé continuellement, a fini, enfin, par se défendre. Eh bien, la bonne blague, c’est lui qui a été convoqué et puni !

– Vous comprenez ma brave dame, votre enfant a été violent !

– Non il se défendait, ils n’arrêtent pas de le harceler tous les jours.

– Madame, nous n’allons pas pouvoir continuer comme ça, votre enfant ne s’adapte pas.

Oui certains enfants avec handicap ont besoin d’aller dans des instituts particuliers, oui, l’école « traditionnelle » n’est pas capable d’accueillir certains enfants avec handicap.

Mais non, non, encore non, ils ne sont pas tous à mettre dans ces instituts !

Alors quand je vois des parents militer contre un enfant pour le faire exclure militer, oui, militer pour faire exclure un enfant, lancer des pétitions, aller voir directeur, maire etc…, remuer ciel et terre pour être débarrassés d’un enfant « différent » je suis hors de moi. Vous êtes vraiment sérieux, les parents ? Que ressentiriez-vous si votre enfant subissait ça ? Ah non, c’est vrai, votre enfant, lui, il est bien ! Il est « normal » ! Parlons-en de votre enfant ! Il ne veut pas d’un ami différent, votre enfant, il veut un ami qui rentre dans le même moule que lui, insulte et malmène un enfant qui a un handicap ! Vous avez raison, votre enfant, vous l’avez bien réussi. Hip hip hourra pour votre éducation !

Ces enfants « différents », ce sont d’abord des enfants, oui des enfants ! Ils ont un cerveau, un cœur, des sentiments, des émotions … Et en y regardant bien leur cœur fonctionne mieux que le vôtre !

Alors quand je vois des parents lancer des pétitions contre un enfant, soi-disant pour protéger leurs enfants, ou le corps enseignant défendre les agresseurs, j’ai envie de crier que, non, leurs handicaps ne sont pas contagieux ! Non, non, promis juré craché, votre enfant ne deviendra pas autiste, TDAH ou autre en jouant avec un enfant « différent » ! Non, non, on ne devient pas non plus « débile » en les fréquentant, car ils ne sont pas « débiles ».

Parce qu’évidemment, il est plus facile de s’en prendre à un enfant avec handicap et à des parents isolés ! C’est vrai, c’est plus simple, c’est sans danger et ça occupe !

Ces enfants ne feront pas de vos enfants des victimes mais malheureusement au contraire ce seront souvent eux les victimes de vos enfants !

Ces enfants ne font courir aucun risque à vos enfants ! Malheureusement eux courent des risques avec les vôtres. Parce qu’à force de leur faire croire que la différence est dangereuse, vous les avez transformés en bourreaux.

Apprenez à vos enfants que la différence est une richesse ; apprenez-leur que la tolérance, la bienveillance, l’accueil sont des richesses.

Tous nos enfants peuvent apprendre ensemble, jouer ensemble, vivre ensemble !

Photo sous licence cc by Biblio Archives / Library Archives

6 Commentaires

  1. Claudine

    Témoignage bouleversant, une fois de plus. « Différence » devrait être le premier mot à enseigner aux enfants. Je devrais plutôt dire aux parents.

    Répondre
  2. Estre

    C’est la peur de la différence qui a engendré les plus grande tueries…
    Pourquoi changer un acte primaire ? Ça nécessite une sacré remise en question et beaucoup ne sont pas prêt à le faire…. Désolant.

    Répondre
  3. Das Neves Encarnacao Mafalda Sofia

    Je suis à 200% d’accord si j’ai envoyé mon fils deux ans dans un enseignement spécial c’est parce que malheureusement le corps enseignent de l’école fondamentale ni toute les personnes ont envie de se casser la tête avec nos enfants c’est triste mais c’est vrai, est le futur de mon enfant passe en premier, car les profs l’ont déjà le leur dans la poche mais les enfants ont à galéré encore, depuis il est rester que deux ans le temps de ce voir livre de sa dyslexie, après il est retourner à l’école fondamentale plus renforcer que jamais, ça lui fait pas mal non plus de voir qu’il y a des enfants que sont pire que lui, et que la vie pour eux est être confiné à un espace pareille et être traité pour toujours de différent, pendant que lui, il peut rebondir ça ne vas pas arranger une solution pour le TDAH mais ont peut vivre plutôt pas mal en société, pendant que les autres enfants ou adultes en souffre constamment surtout s’ils sont en chaise roulante, les regard des outres, de pitié,  » le pauvre », la marraine de mes enfants est en chaise roulante est elle même me dit que ça lui énerve, souvent parce qu’elle n’est pas malheureuse, mais juste parce qu’elle est en chaise roulante on la regarde différemment…

    Répondre
  4. ChrissyochrisChrissyochris (Auteur de l'article)

    Merci à toutes pour vos commentaires ! L’apprentissage de la tolérance est quelque chose de primordiale !
    Bon courage à toutes

    Répondre
  5. Mélanie

    c’est tellement vrai, et tellement désolant
    ce n’est pas forcément la faute des enfants, mais les parents sont à éduquer, la différence n’est pas contagieuse.

    Répondre
    1. ChrissyochrisChrissyochris (Auteur de l'article)

      oui c’est aux parents d’apprendre la tolérance, la différence !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *