Les carnets d'une mère paumée …

(ou presque)

La petite voix

yannick_M

En ce moment, tu es un peu une mère ou un père paumé (si, si je te jure, la parité de l’inquiétude existe). Ton enfant, tu le sens, il n’est pas comme les autres. Un problème verbal peut-être ? Il ne marche pas ? Il ne fixe pas les gens ? Il a un « je ne sais quoi ».

Bien sûr, tu en as parlé à la famille, l’entourage !

« Oh arrête !!! Il a rien ton gamin » ou encore « Tu stresses trop, c’est bon » et le « Mais laisse le grandir »

Du coup, tu as un brin culpabilisé, mais oui il n’a rien ton gamin. Mais quand même, cette petite voix, sensation, elle est toujours là. Elle ne te quitte pas.

Cette sensation, je l’ai ressentie moi-aussi. Cette petite voix je l’ai entendue. Les réflexions, j’y ai eues le droit. Ma monstroplante fallait que je la laisse grandir, mon zébulon fallait que je sois un peu plus sévère.

Je ne suis pas médecin, psy, neuropédiatre ou autre. Je ne pourrais pas te dire si ton enfant à quelle chose. Rien ne remplace un diagnostic.

Mais je sais une chose, rien ne remplace l’intuition des parents. Si tu t’inquiètes, vas voir un neuropédiatre (de préférence qu’on t’a conseillé). Il t’annonce que tout va bien, youpi, fais la danse du sioux content et relâches la pression. Il t’ annonce qu’il y’a quelque chose qui cloche, tu pourras commencer à mettre en place un suivi adapté.

 Quoi que ce médecin te dise, tu auras agi en ton âme et conscience, avec ton amour et tu auras fait ce qu’il faut pour ton enfant. Si tu attends que les autres t’invitent à faire les démarches, tu risques de t’en vouloir si il a quelque chose car ça sera certainement plus tard que si tu t’étais écouté(e).

N’oublies jamais, tu es seul(e) juge du bien-être de ton enfant.

Écoutes ton cœur.

Photo sous licence cc by Yannick_M

4 Commentaires

  1. Yubia

    Ne pas écouter toutes ces voix et ne pas attendre en se disant « ça finira par passer… », c’est ce qu’a fait ma mère et je lui en ai beaucoup voulu :-(
    Alors faites confiance à cette petite voix intérieure et faites confiance à un médecin, un spécialiste qui pourra trouver le mal qui ronge votre petit coeur plutot que de le laisser seul face à sa différence !

    Répondre
    1. chrissyochris

      Merci Yubia ! Oui des fois les parents n’écoutent pas leurs petites voix, ne l’entendent même pas ! Il faut réapprendre à s’écouter pour ses enfants ! Courage ! Bisous

      Répondre
  2. Sandrine Mon carnet déco

    Tu avais vraiment raison, ce billet me parle énormément, au point ou j’en ai fais un Burn-out, jusqu’au moment ou on m’a donné raison. Après, par contre, ma fois en mon instinct maternel est inébranlable! J’ai commencé à parler de mon burn out sur mon blog, si ça t’intéresse, C’est un survole, car les raison sont bien plus profondes que celles évoquées, et tu t’en doute, liées à mon fils. Je te partage le liens, si tu veux y faire un petit tour.
    http://www.mon-carnet-deco.com/la-quete-de-la-perfection-ou-le-burn-out
    Il y a pleins de témoignage aussi, que j’ai publiés sur mon blog (bien que ça ne soit pas le sujet) et c’est incroyable le bien que ça fait d’en parler!!!
    En tout cas, je te suis, donc à très vite ^^

    Répondre
    1. chrissyochris

      Merci Sandrine ! Oui je crois que le jour où une mère comprend qu’elle avait raison et qu’on l’avait dénigré est un pas énorme ! Merci pour ton billet je vais le lire !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *